Sélectionner une page

 

J’ai commencé à peindre « une ville la nuit » et une série sur cette thématique pour plusieurs raisons.

Je suis toujours émerveillé par les lumières et les couleurs qui reflètent sur les bâtiments. On sent comme une effervescence, un besoin que la vie continue. Même si le monde dort, le coeur bat toujours.

Une ville la nuit, c’est aussi des souvenirs de marin que je suis. Faire escale de jour et faire escale de nuit n’a vraiment rien à voir. Lorsque vous arrivez du large et que vous apercevez les lueurs de la ville, vous franchissez le passage de la voûte étoilée vers l’humanité.

Loin en mer, on observe que les étoiles et c’est déjà beaucoup, arrivé à terre, c’est l’humanité qui vous accueille

 

 

Une ville la nuit 80x100cm

Partagez moi !
  •  
  •  
  •  
  • 12
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages